GNOME

Si l’image à un sens, on peut aussi prendre l’autre. Cette série de compositions digitales très personnelles est une succession de calembours visuels où l’impertinence du geste accompagne dignement les points de vues que tout un chacun interprètera (libre à chacun de choisir le sien) en devinant (ou pas) la boutade qui s’y cache. J’ai très longtemps cherché le sujet parfait pour illustrer ces jeux de mots capillotractés. Et lorsque j’ai découvert le fantastique univers de feu Ottmar Hörl, ce fut l’évidence. Je l’en remercie grandement, car sans lui et sa subversive créature (Sponti (Activist) © www.ottmar-hoerl.de), vous ne seriez pas sur cette page en train de chercher le fin mot de ces images.